Clicky


magazine lEuroMag - version francaise lEuroMag magazine - English version Web TV lEuroMag
lEuroMag TV



Partager | Exporter | 29 vues 

Non à l’initiative de l’ASIN sur les accords internationaux

Notez
Par : | Durée : 1min 30sec | Postée : Il y a 5 ans | Chaîne : magazine
Ce dimanche 17 juin les Suisses de tous les cantons se déplaceront aux urnes pour exprimer leur voix sur trois sujets distincts : une réforme de l’assurance maladie, une initiative concernant l’épargne-logement et la fameuse initiative du parti nationaliste sur les accords internationaux. L’ASIN demande en effet, au nom de la démocratie et de l’expression populaire que le peuple soit sollicité pour les accords concernant des « domaines importants ». En cause, de nombreux accords internationaux dont celui, récemment validé par le Parlement, qui prévoit que la Suisse récolte des impôts pour l’Allemagne et l’Autriche. Les sondages font d’ores et déjà état d’un NON assez général : 55% contre et seulement 33% pour. Et pour cause, si l’on en croit les experts. En effet, cette modification entrainerait en moyenne la mise en place de 8 votations supplémentaires par an pour un coût total de 23 millions de francs chaque année ! De plus, les détracteurs de l’initiative, dont les représentants des PME suisses, estiment que cela pénaliserait fortement la compétitivité de l’économie fédérale en ralentissant la création de ces accords grâce auxquels la Suisse engrange un bel excédent commercial. En définitive, les partisans du NON mettent en avant qu’au mieux cette initiative est inutile et qu’au pire elle nuirait grandement à la Suisse, non seulement en termes de coûts direct mais aussi en termes de manques à gagner. Outre le collectif romand qui s’est créé pour combattre l’initiative des nationalistes, le PLR, Parti Libéral-Radical, s’est lui aussi déjà positionné contre cette mesure. Le PST-POP quant à lui est au contraire en accord avec la proposition de l’Action pour une Suisse Indépendante et Neutre. Alors quel que soit votre avis sur la question, il apparaît néanmoins que cette initiative risque de bouleverser en profondeur la démocratie et l’économie helvète, alors dimanche, allez voter !


Sponsorisé par goviral network